Cancer du sein - 5 voies à découvrir Affiner les diagnostics Reduire la durée des radiothérapies Contrer la résistance aux traitements Prévenir la formation des métastases Traiter les cancers triple-négatifs Vers d'autres voies

Découvrez comment les chercheurs améliorent les traitements.

Contre le cancer du sein, les chercheurs explorent des voies pour, demain, mettre au point des solutions innovantes.

Explorer une voie de recherche c'est comme partir à l'assaut d'une montagne : on s'engage sans certitude sur le résultat mais, au sommet, on découvre toujours de nouvelles perspectives.

A l’occasion d’Octobre rose, nous vous invitons à découvrir 5 espoirs de la recherche.

Naviguez en utilisant la flèche droite de votre clavier.flèche droite

Votre navigateur web n'a pas les fonctionnalités requises pour parcourir ce site.

Pour une meilleure expérience sur ce site, vous pouvez utiliser la dernière version de ces navigateurs.

Affiner les diagnostics

Depart
Les formes de cancer sont multiples

Il n’existe pas une, mais une multitude de formes de cancers du sein.
Pour savoir quel est le meilleur traitement pour une patiente, il est primordial de connaître la nature exacte de son cancer.

Aujourd'hui
La biopsie est nécessaire au diagnostic

La pratique actuelle consiste à réaliser un diagnostic moléculaire à partir d’une biopsie. Un acte qui n’est pas anodin pour les patientes.

Découverte
Des cellules tumorales circulent dans le sang

Le sang des patientes contient une petite quantité de cellules tumorales échappées de la tumeur. On les appelle des cellules tumorales circulantes (CTC).

Demain
Des prises de sang à la place des biopsies ?

L’analyse moléculaire des CTC pourrait se substituer à l’analyse d’échantillons de tissus cancéreux. Des prises de sang pourraient ainsi remplacer les biopsies, facilitant le diagnostic.

Découvrez un projet concret Découvrez un projet concret soutenu par la Fondation ARC

Réduire la durée des radiothérapies

Depart
ÉVITER LES RECHUTES GRÂCE À LA RADIOTHÉRAPIE

En cas de cancer du sein de bon pronostic, il est souvent possible de retirer uniquement la tumeur et non pas la totalité du sein. Pour limiter le risque de rechute, une radiothérapie vient alors compléter le traitement.

Aujourd'hui
PLUSIEURS SEMAINES DE TRAITEMENT

La radiothérapie consiste à réaliser 25 à 30 séances de rayons. Ce protocole est efficace mais oblige les patientes à venir à l’hôpital 5 fois par semaine pendant 5 à 6 semaines.

Découverte
IRRADIER AU COURS DE LA CHIRURGIE EST EFFICACE

Il est possible d’irradier le lit de la tumeur au cours de la chirurgie visant à la retirer. On parle de radiothérapie peropératoire. Cette seule séance suffit à diminuer fortement le risque de rechute. Problème : ce traitement est réservé à un nombre restreint de patientes car les machines actuelles ne permettent de traiter qu’une patiente à la fois.

Demain
UNE SEULE SÉANCE POUR PLUS DE PATIENTES ?

Les chercheurs travaillent sur une nouvelle technique originale basée sur les lasers. Avec un coût moindre et des performances accrues, ces nouvelles machines pourraient être largement disponibles et aisément mutualisées entre plusieurs salles d’opération. Cette alternative permettrait donc de traiter un plus grand nombre de patientes.

Découvrez un projet concret Découvrez un projet concret soutenu par la Fondation ARC

Contrer la résistance aux traitements

Depart
DES CELLULES TUMORALES SAVENT RÉSISTER

Chez de nombreuses patientes, un traitement peut commencer par donner de très bons résultats puis devenir totalement inefficace: leur tumeur devient résistante au traitement.

Aujourd'hui
PEU DE SOLUTIONS POUR CONTRER LA RÉSISTANCE

Lorsque la résistance apparaît, la stratégie actuelle consiste, lorsque c’est possible, à changer de traitement.

Découverte
LES TUMEURS SONT HÉTÉROGÈNES

Il est désormais établi que le phénomène de résistance aux traitements est largement dû à l’hétérogénéité des cellules qui composent une tumeur. Ainsi, un médicament peut détruire la grande majorité des cellules mais être inefficace sur une minorité de cellules, qui vont alors se multiplier.

Demain
CIBLER CHAQUE TYPE DE CELLULE TUMORALE ?

Une nouvelle stratégie consiste à associer plusieurs médicaments de manière simultanée, pour s’attaquer à l’ensemble des cellules qui composent la tumeur et pas uniquement aux cellules majoritaires.

Découvrez un projet concret Découvrez un projet concret soutenu par la Fondation ARC

Prévenir la formation des métastases

Depart
90% DE DÉCÈS DÛS AUX MÉTASTASES...

Les métastases sont des tumeurs secondaires formées à partir de cellules cancéreuses échappées de la tumeur initiale, appelées cellules tumorales circulantes (CTC).

Aujourd'hui
TENTER DE DÉTRUIRE TOUTES LES CELLULES TUMORALES

Pour éviter la formation de métastases, la stratégie actuelle consiste à détruire toutes les cellules tumorales qui pourraient circuler dans l’organisme des patientes après l’ablation de la tumeur. Malheureusement, ces traitements lourds ne sont pas assez efficaces.

Découverte
DES CELLULES PARTICULIÈRES À L’ORIGINE DES MÉTASTASES

Certaines cellules tumorales acquièrent des modifications génétiques qui les rendent capables de former des métastases.

Demain
EMPÊCHER CES CELLULES DE DEVENIR DES MÉTASTASES

Il est envisageable de mettre au point des stratégies pour empêcher ces cellules tumorales d'aller se loger dans différents tissus pour former des métastases. L'idée : traiter non seulement ces cellules mais également le tissu hôte.

Découvrez un projet concret Découvrez un projet concret soutenu par la Fondation ARC

Traiter les cancers triple-négatifs

Depart
DES CANCERS QUI NE RÉPONDENT À AUCUN TRAITEMENT

Malgré les progrès de la recherche, 15% des cancers du sein ne répondent à aucun traitement disponible (hormonothérapie, thérapies ciblées). On les nomme cancers «triple-négatifs».

Aujourd'hui
LA DÉCOUVERTE DE NOUVEAUX MÉDICAMENTS EST URGENTE

Chez les patientes concernées, les options thérapeutiques sont restreintes. Seules certaines chimiothérapies peuvent leur apporter un bénéfice, malheureusement souvent limité.

Découverte
À LA RECHERCHE DU TALON D’ACHILLE DE CES CANCERS

De nombreuses équipes recherchent le talon d’Achille des cancers triple-négatifs. Leur objectif : identifier les anomalies moléculaires spécifiques de ces cancers pour en faire les cibles de nouveaux médicaments.

Demain
DEMAIN, VERS DES TRAITEMENTS SPÉCIFIQUES ?

De nouvelles stratégies sont en cours de développement. Elles se fondent notamment sur l’utilisation de médicaments au départ destinés au traitement d’autres cancers.

Découvrez un projet concret Découvrez un projet concret soutenu par la Fondation ARC

Pour que la recherche continue de progresser votre action est indispensable

Les informations présentées dans cette application ont été élaborées avec le concours de chercheurs soutenus par la Fondation ARC.
Nous vous invitons à découvrir leurs projets de recherche en cliquant ici

Fondation ARC Je fais un don   Soleil